Le projet de fleurs de temples

En Inde, les fleurs offertes pour les prières dans les temples sont bénies par les dieux et les déesses... puis polluent les cours d’eau. Ces offrandes sont considérées comme saintes et donc ne sont normalement pas jetées dans les ordures mais plutôt dans les cours d’eau sacrés dans l’espoir de plaire aux dieux en se libérant dans les eaux sacrées. Le Gange, ou «Ganga» en hindi, est l’un de ces fleuves, en fait l’un des plus grands fleuves de l’Inde, assurant la subsistance de plus de 400 millions de personnes qui dépendent de lui pour leur eau leur nourriture leur agriculture. Dans un pays à la diversité religieuse incroyable, seuls les Dieux savent combien exactement il y a de temples (saviez vous que les musulmans sufis en Inde utilisent aussi des pétales de roses pour honorer les tombeaux de leurs saints?) mais la quantité de déchets floraux déversés chaque jour dans les eaux sacrées de l’Inde avoisine les 7600 kg!

Lors de la conception des produits pour Nimboo, nous n’avons utilisé que des colorants naturels tels que ceux extraits des offrandes des fleurs de temples. À Mumbai, notre partenaire a trouvé comment extraire et utiliser des colorants naturels des fleurs telles que la rose, le souci et l’hibiscus, ainsi que la nous se coco, afin de créer une qualité exceptionnelle de colorants naturels. Les fleurs de temples complètent leur pèlerinage sacré dans votre maison et sur votre table grâce à Nimboo. Nos recherches avec les communautés traditionnelles en Inde nous ont amenés à découvrir d’autres sources de colorants naturels. Les racines de garance de la famille du café introduisent les rouges ardents dans le mélange, tandis que la mélasse de grenade donne un pigment jaune fauve et, lorsqu'elle est mélangée à l'indigo, elle donne un vert apaisant.

L'alchimie moderne, combinée à notre amour pour la récolte des couleurs, nous amène au cœur de la nature, où nous pouvons créer à partir de ce qui a été écarté ou jeté. Dans le véritable esprit de Nimboo, les matériaux restants dans le bain de teinture de ce processus sont ensuite utilisés comme fumier, jusqu'à ce qu'ils disparaissent dans la terre, d'où ils viennent.