La seconde vie des saris

Vous le savez sûrement, un sari est bien plus qu'un simple tissu et un drapé. Que ce soit avec 5 ou 9 mètres de tissus, il est traditionnellement enroulé autour de la taille de différentes façons, avec une extrémité du vêtement laissée sur l’épaule comme une écharpe. Le style de drapé le plus populaire a été découvert dans la région de Deccan en Inde. Alors que le drapé recouvre le corps, le torse est généralement recouvert d'une blouse courte, également appelée choli.

Le sari est un porteur d'histoire et d'héritage culturel, il rappelle le la beauté des femmes indiennes, leur courage aussi. Le sari se porte en toute occasion pour aller travailler la terre ou pour les plus extravagants mariages. En Inde, une malle pleine de saris le cadeau de mariage le plus traditionnel, c’est une malle pleine d’histoires de femmes. Et pourtant, beaucoup de saris finissent jetés, comme l’histoire des femmes qui les ont possédée.

Le Bengale de l’Ouest est un Etat de l'union fédérale indienne voisin du Bangladesh, mais dont la capitale Calcutta rayonne encore de sa gloire passée et reste associée aux plus beaux saris. Lorsque nous avons rencontré nos partenaires au Bengale, nous avons senti que leurs technique de recyclage des fibres de saris n’ont pas seulement redonné vie aux saris, mais les ont transformés en or. D'accord, nous exagérons! Mais nous étions ravis de constater les merveilles que l’on peut faire avec de vieux saris rassemblés, triés par couleur et retransformés en fils multicolores ou en raccords. Ces belles histoires de la vie des femmes bengalies sont ressuscitées pour se présenter sur les sets de table de Nimboo.